CategoryAll posts under‘Général‘

Anselm Kiefer – L’alchimie du livre

  • by C.EM
  • novembre 13th, 2015

ANSELM KIEFER
L’alchimie du livre

20 octobre 2015 – 7 février 2016
Galerie 2
BnF – François Mitterrand – Quai François Mauriac 75013 Paris

Anselm Kiefer a déménagé partiellement sa bibliothèque à la BnF et nous propose une incursion dans son univers secret, là où il travaille, au milieu des livres…
Je franchis le tourniquet et me retrouve dans une seule salle blanche immense, les œuvres sont présentées comme orientées avec une boussole, Nord-Sud et Est-Ouest, au centre des vitrines horizontales en ligne.
A l’entrée, il y a de chaque côté, des étagères métalliques et dessus des livres, des boites, des phrases inscrites sur les boites et les livres…

Anselm Kiefer, Wer Jetzt Kein Haus Hat..., L'alchimie du Livre, BnF François Mitterrand, Paris, Tendance Culture

The secret life of plants
Nausikaa
Himmlisches Jerusalem
WER JETZT KEIN HAUS HAT…

D’après le poème de Rainer Maria Rilke :
Herbsttag
Herr, es ist Zeit. Der Sommer war sehr groß.
Leg deinen Schatten auf die Sonnenuhren,
und auf den Fluren lass die Winde los.

Befiehl den letzten Früchten, voll zu sein;
gib ihnen noch zwei südlichere Tage,
dränge sie zur Vollendung hin, und jage
die letzte Süße in den schweren Wein.

Wer jetzt kein Haus hat, baut sich keines mehr.
Wer jetzt allein ist, wird es lange bleiben,
wird wachen, lesen, lange Briefe schreiben
und wird in den Alleen hin und her
unruhig wandern, wenn die Blätter treiben.

Ce poème « Herbsttag » de Rainer Maria Rilke, appelle un autre poème plus sombre, celui de Georg Trakl :

Der Herbst des Einsamen
Der dunkle Herbst kehrt ein voll Frucht und Fülle,
Vergilbter Glanz von schönen Sommertagen.
Ein reines Blau tritt aus verfallener Hülle;
Der Flug der Vögel tönt von alten Sagen.

Gekeltert ist der Wein, die milde Stille
Erfüllt von leiser Antwort dunkler Fragen.

Und hier und dort ein Kreuz auf ödem Hügel ;
Im roten Wald verliert sich eine Herde.
Die Wolke wandert übern Weiherspiegel;
Es ruht des Landmanns ruhige Geberde.
Sehr leise rührt des Abends blauer Flügel
Ein Dach von dürrem Stroh, die schwarze Erde.

Bald nisten Sterne in des Müden Brauen;
In kühle Stuben kehrt ein still Bescheiden
Und Engel treten leise aus den blauen
Augen der Liebenden, die sanfter leiden.
Es rauscht das Rohr; anfällt ein Knöchern Grauen,
Wenn schwarz der Tau tropft von den kahlen Weiden.

Dans les vitrines au milieu des étagères à gauche, je retiens :

Anselm Kiefer, Der Rhein, L'alchimie du Livre, BnF François Mitterrand, Paris, Tendance Culture

Der Rhein – 1983
Pour Jean Genet – 1969

En commençant à gauche et en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre :

Nigredo – 1998
La Lettre Perdue – Der Verlorene Buchstabe – 2012
« EMET » en hébreu veut dire « Vérité »
« MET » en hébreu veut dire « Mort »

La vie secrète des plantes – 2001 (Robert Fludd, penseur anglais du XVIIe siècle – chaque plante sur terre a son équivalent sous forme d’étoiles).

Les deux peintures qui sont face à face dans la salle blanche :
Le Livre – 2007
L’idée du livre comme symbole du savoir immuable et d’élévation spirituelle, selon la mystique judaïque.
Et
Für MH – Lichtung – 2015

Praxilla – 2004
Sappho – 2008
Erinna – 2006

Anselm Kiefer, Shevirat-ha-Kelim, L'alchimie du Livre, BnF François Mitterrand, Paris, Tendance Culture

Shevirat-Ha-Kelim – Bruch der Gefässe – 2015
Ces livres en plomb et verre brisé, terminé sur place par Anselm Kiefer, symbolise le mythe kabbalistique de la création divine selon Isaac Louria (rabbin et kabbaliste du XVIe siècle, penseur du mysticisme juif et fondateur de l’école kabbalistique de Safed).

Dans les vitrines centrales, en partant de la grande peinture « Le Livre », je retiens :
Ligne 1
Für Heinrich Heine – 2014
Die Marmorblasse Maid

Ligne 2
Die Wolkensäule – 2015
Tanderadei – 2013

Ligne 5

Anselm Kiefer, Für Martin Heidegger - Todtnauberg, L'alchimie du Livre, BnF François Mitterrand, Paris, Tendance Culture
Für Martin Heidegger – Todtnauberg (poème de Paul Celan, qui est allé à Todtnauberg pour rencontrer Martin Heidegger, en 1967) – 2010-2014
Das Lied von der Zeder – Für Paul Celan – 2005
Für Paul Celan – Halme der Nacht – 2005

Ligne 6
Velimir Khlebnikov (poète russe) – Zeit, Mass der Welt. Band I – 1996
L’origine du monde – 2004
Le temps circulaire des astres des mers et des femmes (citation de Michelet,cf. Michelet. Essais Littéraires. de Roland Barthes) – Die Kreisende Zeit der Gestirne der Meere und der Frauen – 2006
Cette citation était écrite au fusain dans l’une des maisons que Anselm Kiefer avait réalisée pour MONUMENTA 2007.

Anselm Kiefer, Die Kreisende Zeit der Gestirne der Meere und der Frauen, L'alchimie du Livre, BnF François Mitterrand, Paris, Tendance Culture

Je me suis toujours sentie en terrain familier devant les œuvres de Anselm Kiefer, car son travail passe par la reconnaissance et la lecture de l’histoire, par les livres et par la nature.Les livres justement qui me fascinent tant, avec leur matière, leur sujet et leur format, du recueil de conte illustré aux grands livres, comme j’aimerai pouvoir assister à la création d’un de ces livres…
Entre la rétrospective de l’année dernière à la Royal Academy of Arts de Londres, cette exposition à la BnF et celle à venir au Centre Pompidou, ma curiosité pour le travail magnétique de Anselm Kiefer va être satisfaite !

Anselm Kiefer a dit : « Quand je peins, c’est la guerre dans ma tête, j’hésite sur les directions à prendre, les choix à faire. J’aime cette phrase de Paul Klee qui disait que lorsqu’on a fini un tableau on en a laissé tomber cent autres… »

A Vous de Voir… Septembre-Octobre 2015

  • by C.EM
  • septembre 3rd, 2015

XYZT, les paysages abstraits
Adrien Mondot et Claire Bardainne
Jusqu’au 3 janvier 2016
Palais de la Découverte, Paris

My Buenos Aires, photographies
Jusqu’au 20 septembre 2015
La Maison Rouge, Paris

Train World
Scénographie de François Schuiten, composition sonore de Bruno Letort
Ouverture le 25 septembre 2015
Train World, Place Princesse Elisabeth 5, 1030 Schaerbeek, Bruxelles, Belgique

Victor Ash – Backjumps 2015
« May the roof over your head be always strong »
6 peintures murales dans le hall de la
Kunstraum Kreuzberg / Bethanien Museum, Berlin, Allemagne

Dismaland – Bemusement Park
Par Banksy
Jusqu’au 27 septembre 2015
Dismaland, Seafront of Weston-Super-Mare, à 1H de Bristol, Royaume-Uni

Ai Weiwei, rétrospective
Du 19 septembre au 13 décembre 2015
Main Galleries, Burlington House
RA -Royal Academy of Arts, Londres, Royaume-uni

Cosmoscow – Foire d’art contemporain
Curatrices : Margarita Pushkina et Sandra Nedvetskaia
Du 11 au 13 septembre 2015
Cosmoscow, Gostiny Dvor, Moscou, Russie

Berlin – Menashe Kadishman

  • by C.EM
  • août 31st, 2015

Jüdisches Museum – Lindenstrasse 9-14, 10969 Berlin
« Schalechet » (« Gefallenes Laub » oder « Fallen Leaves ») – Installation de Menashe Kadishman (Tel-Aviv)
10 000 visages recouvrent le sol…dans une salle vide – Memory Void – longue comme un couloir, du musée.

"Schalechet" (Fallen Leaves), Installation de Menashe Kadishman, Berlin/ Tendance Culture

Berlin – Berlinische Galerie

  • by C.EM
  • août 28th, 2015

Berlinische Galerie – Alte Jakobstrasse 124-128, 10969 Berlin
Radikal Modern – jusqu’au 26 octobre 2015
Planen und Bauen im Berlin der 1960er – Jahre

Radikal Modern, Berlinische Galerie, Berlin/ Tendance Culture
Ne ratez pas les photographies d’Herbert Tobias (1961) et allez voir en vrai les vitraux bleus réalisés par Gabriel Loire (Chartres) pour la Neue Kaiser Wilhelm Gedächtniskirche, une pure merveille.

Daniel Libeskind a été interviewé par le Uncubemagazine, au sujet de cette exposition, car il avait concouru en 1993 pour le re-développement de la Postdamer Platz; et c’est passionnant ! (Interview)

A Vous de Voir… Juillet-Août 2015

  • by C.EM
  • juillet 9th, 2015

Et toujours,

Biennale de Venise 2015
Commissaire : Okwui Enwesor (directeur de la Haus der Kunst-Munich)
Du 9 mai au 22 novembre 2015
Céleste Boursier-Mougenot associé à Emma Lavigne, représente la France à la 56e Biennale de Venise, projet baptisé « Rêvolutions »

Et après,

Proportio : Marina Abramovic, Anish Kapoor, Anselm Kiefer, Bill Viola…
Organisé par la Fondation Axel & May Vervoordt
Commissaires : Axel Vervoordt et Daniela Ferretti
Jusqu’au 22 novembre 2015
Palazzo Fortuny, Venise, Italie

Louis Soutter et Victor Hugo
« Dessins Parallèles »
Jusqu’au 30 août 2015
Maison de Victor Hugo, Paris

Bernard Frize et Günter Umberg
Jusqu’au 4 octobre 2015
Fondation Fernet Branca, 68300 Saint-Louis (Alsace)

DADO, rétrospective à Djuric Miodrag dit Dado
Et nouvelles acquisitions, Ernest Pignon-Ernest, Gao Xing Jian…
Jusqu’au 27 septembre 2015
Abbaye d’Auberive, 52160 Auberive (Haute-Marne)

Steve Mc Curry
« Fotografien aus dem Orient »
Jusqu’au 18 octobre 2015
Museum für Gestaltung, Zürich, Suisse

Marc Desgrandchamps

  • by C.EM
  • juillet 9th, 2015

Marc Desgrandchamps exposé au Bon Marché, Rive Gauche

Marc Desgrandchamps, triptyque, sans titre, 2003, Le Bon Marché

Triptyque, sans titre, 2003

BERLIN

  • by C.EM
  • mai 8th, 2015

Je fais la même arrivée, dans le même bâtiment en préfabriqué, au terminal D,« Bienvenue à Berlin Tegel ».
Quand sera terminé le nouvel aéroport de Berlin-Brandenburg (appelé aussi aéroport Willy Brandt), peut-être en 2017 ? De toute façon tout le monde s’accorde pour dire qu’il ne sera ni assez fonctionnel ni assez réussi suite à tous les problèmes techniques, les retards et les dépassements de budget.

Berlin, la même ville en chantier, avec plus de poussière et une nouvelle dynamique, ce n’est pas la même qu’il y a 10 ans. Cette fois ci Berlin est passée à la vitesse supérieure, de destruction en construction et de rénovation à plus encore.
SAPPHIRE, le projet architectural-résidentiel de M. Daniel Libeskind, le poète-architecte, sera situé Chausseestrasse (Berlin-Mitte) ; il signe une déclaration d’amour à Berlin et à son esprit unique.
Berlin veut affirmer sa nouvelle urbanité et vitalité.

Le 1er mai, on vous dira d’éviter les quartiers de Kreuzberg et Friedrichshain, car il y aura risque de débordement des manifestants ; mais le 1er mai 2015 rien de tout cela n’a eu lieu, c’était à Hambourg que cela se passait.
Alors est-ce que Berlin s’embourgeoise ?

Les étudiants étrangers vous diront que les berlinois en ont marre de tous les touristes et de tout ces européens qui veulent étudier ou s’installer dans leur ville.
Etudiant en droit, essayez de trouver un appartement en colocation… Et là vous vous rendrez vite compte qu’il vaut mieux dire que non vous n’êtes pas français mais suisse, et que non vous n’étudiez pas le droit mais l’art !
Allez faire un tour à Prenzlauer Berg et essayez de diner dans un restaurant de quartier, avec un peu de chance vous ne tomberez pas sur un patron bougon !

Ne vous découragez pas, Berlin est une ville qui s’apprivoise ; elle prends des couleurs, elle s’internationalise, elle s’unifie ; elle est en train d’entrer dans une nouvelle dimension. Berlin est la ville d’Europe avec laquelle il va falloir compter, n’en déplaise à certains qui pensent déjà qu’elle est « has been » et que c’est vers Leipzig qu’il faut se tourner.

Si vous êtes à Berlin en ce moment je vous conseille la magnifique exposition de photographies de Sebastião Salgado « GENESIS », à l’Amerika Haus C/O Berlin – Hardenbergstraße 22–24, jusqu’au 16 août 2015.