ArchiveMonthly

HEK – HANNI EL KHATIB

  • by C.EM
  • mars 9th, 2015

At the Gaîté Lyrique, Paris – Wednesday March 4th 2015, 20h30

The support: Gallery Circus
I rarely discover interesting musicians as the support of a gig, but here I must say that these two boys, the one on the guitar and the other one on drums, were perfectly in harmony, had a crazy energy, conveyed emotion through each title, and by the end of the third title, the public was conquered!
To keep in mind and see…

On stage:
Hanni El Khatib – guitar / vocals
Johnny Bell – bass
Ron Marinelli – drums
Hayden Tobin – keys / guitar
Nathan Hawelu – guitar

HEK, Hanni El Khatib, Moonlight, La Gaité Lyrique, Paris

This evening, Hanni El Khatib was in Paris to present his third album « MOONLIGHT »; I already found his first album « Will The Guns Come Out » (2011) very interesting. I was not very inspired with « Head in the Dirt » (2013), produced by Dan Auerback from the Black Keys.

I find that Hanni El Khatib is part of what is musically the most interesting across the Atlantic right now, but also he has a distinctly unusual voice, which once heard, especially on stage, is simply unforgettable.

The audience who was here tonight is rock, bobo, hipster Parisian, and it is also the same audience who goes to «Rock en Seine» festival.
The gig begins with a Hip Hop soundtrack, and soon Hanni El Khatib jumped on stage with his musicians and attacks with « Moonlight » the first title of the new album. In the front row, there are the three guitarists, Hanni El Khatib in the center, surrounded by Nathan Hawelu and Johnny Bell, they are all 3 perfectly synchronized and Hanni El Khatib leads the game.

All the titles of the new album are fully re-mastered for the stage, and some titles are taken from the 2 previous albums, such as « Dead Wrong » and « Family ».He has still made a very lapped American show, playing title on title, and on the opposite, the disc is pretty rough around the edges, weird, in a vein of Black Sabbath – The Clash – and a little rap.

6th title « Dead Wrong »
He says: « I was there 4 years ago, you don’t remember but I do »! (He already did a gig at the Gaité Lyrique in July 2011)
8th title « All Black »
He says, « Can we keep going on new music…»
9th title « Mexico »
He says, « How are you feeling now? »
3 titles before the end of the gig, on « Loved One », he introduces his musicians.

Last title « Two Brothers » is one of my favorite tracks of the album with « Home » and « Mexico », (on « Home » he takes risks with his voice and it’s very interesting). He says before playing: « For you guys. I’m sure you’ve lost someone in the past». And there in the middle of the title he comes down with his guitar in front of the stage into the audience.
I’m speechless and I’m not the only one, the audience is stunned and really quiet!
Recall, the drummer returns first and play the recall at the drums. 2 more titles and the end. Hanni El Khatib says, « All right », « Thank you so much »

Tonight I saw Hanni El Khatib in a mastered strength; the gig was with a dominance of guitars «riff and scratches». This gig gave me an incredible energy and I have in mind repeatedly « Moonlight » and « Two Brothers »!
He signed his records at the end of the gig, which I think is always a good idea when an artist comes to meet his audience.

New Album « MOONLIGHT » released January 19th 2015, Innovative Leisure Records / Because Music

HEK – HANNI EL KHATIB

  • by C.EM
  • mars 7th, 2015

La Gaîté Lyrique – mercredi 04 mars 2015, 20h30

1ère partie : Gallery Circus
Je découvre rarement quelqu’un d’intéressant, en 1ère partie de concert, mais là je dois dire que ces 2 garçons, l’un à la guitare et l’autre à la batterie, étaient parfaitement en osmose, avaient une énergie de dingue, transmettaient une telle émotion à chaque titre qu’au bout du 3ème , le public de ce soir était conquis !
A suivre…

Sur scène :
Hanni El Khatib – guitare / voix
Johnny Bell – basse
Ron Marinelli – batterie
Hayden Tobin – synthé / guitare
Nathan Hawelu – guitare

HEK, Hanni El Khatib, Moonlight, La Gaité Lyrique, Paris

Ce soir, Hanni El Khatib était à Paris pour présenter son troisième album « MOONLIGHT »,après « Will The Guns Come Out » (2011) son 1er album que j’avais déjà trouvé très intéressant ; je passe sous silence « Head in the Dirt » (2013), produit par Dan Auerback des Black Keys.
Je trouve qu’Hanni El Khatib fait partie de ce qu’il y a de plus intéressant musicalement outre atlantique en ce moment, mais il a aussi une voix franchement atypique, qui une fois entendue, surtout sur scène, est simplement inoubliable.

C’est un public rock, bobo, hipster parisien, qui va aussi au festival Rock en Seine, qui était là ce soir.
Le concert commence par une bande son Hip Hop, et très vite Hanni El Khatib bondit sur scène avec ses musiciens et attaque avec « Moonlight », 1er opus du nouvel album. En frontal, il y a les 3 guitaristes, Hanni El Khatib au centre, entouré de Nathan Hawelu et Johnny Bell, ils sont tous les 3 parfaitement synchronisés et Hanni El Khatib mène le jeu.
Les titres sont totalement reboostés pour la scène, et quelques titres sont extraits des 2 précédents albums, comme « Dead Wrong » ou encore « Family ». Il nous a quand même fait un show très rodé à l’américaine, enchainant titre sur titre, alors que le disque est assez brut de décoffrage, « weird », dans une veine Black Sabbath – The Clash – et un peu rap.

6ème titre « Dead Wrong »
Il dit : « I was there 4 years ago, you don’t remember but I do » ! (Il était déjà en concert à la Gaité Lyrique en juillet 2011)
8ème titre « All Black »
Il dit : « Can we keep going on new music… »
9ème titre « Mexico »
Il dit : « How are you feeling now » ?
3 titres avant la fin du concert, sur « Loved One », il présente ses musiciens.

Dernier titre « Two Brothers», c’est un de mes titres préférés de l’album avec « Home » et « Mexico » (sur « Home » il prend des risques avec sa voix et c’est très réussi). Il dit en intro : « For you guys. I’m sure you’ve lost someone in the past ». Et là au milieu du titre il descend avec sa guitare devant la scène, au milieu du public.  Je reste sans voix et je ne suis pas la seule, le public est médusé et vraiment silencieux !
Rappel, le batteur revient en 1er et fait le rappel à la batterie. Encore 2 titres et fin. Hanni El Khatib dit : « All right » « Thank you so much »

HEK, Hanni El Khatib, Moonlight, La Gaité Lyrique, Paris

C’est donc un Hanni El Khatib dans une force maitrisée, avec une dominance de riff – scratch de guitares, qui était là ce soir. Ce concert m’a donné une énergie incroyable, et j’ai en tête de façon répétitive « Moonlight » et « Two Brothers» !
Il a dédicacé ses disques à la fin du concert. Je trouve que c’est toujours une bonne chose quand un artiste prend le temps de venir à la rencontre de son public.

Nouvel Album « MOONLIGHT » : sorti le 19 janvier 2015, Innovative Leisure Records / Because music

A Vous de Voir… Mars-Avril 2015

  • by C.EM
  • mars 2nd, 2015

« David Bowie is »
Du 3 mars au 31 mai 2015
A la Philharmonie de Paris

Bruce Nauman
Du 14 mars au 21 juin 2015
A la Fondation Cartier, Paris

Taryn Simon
« Vues arrière, nébuleuse stellaire et le bureau de la propagande extérieure »
Du 24 février au 17 mai 2015
Au Jeu de Paume, Paris

Pliure. Prologue (la part du feu)
Jusqu’au 12 avril 2015
A La Fondation Calouste Gulbenkian, Paris

Archimode
Six architectures pour la mode
Jusqu ‘au 22 mars 2015
A La Villa Noailles, Hyères