ArchiveMonthly

OWLLE

  • by C.EM
  • septembre 22nd, 2014

France Picoulet a.k.a. OWLLE, compositrice-chanteuse, lauréate des inRocks Lab 2011, à la suite de quoi, elle part en studio (Angelic) avec le producteur anglais David Kosten qui produira « Disorder ».
Son premier album « France » est sorti le 20 janvier 2014, Sony Music.

La Gaîté Lyrique – samedi 20 septembre 2014, 21h30

1ère partie : ANDREA

Sur scène avec OWLLE : Antoine, batterie et Charles, synthés.

OWLLE, "France", La Gaîté Lyrique, Paris

Il se passe des choses sur la scène musicale hexagonale féminine…
Cela fait un moment que l’univers musical de OWLLE m’a interpellé, il était nécessaire que j’aille voir sur scène ce qu’il en était vraiment.
Elle arrive sur scène dans la pénombre, porte une sorte de boléro glitter (qu’elle enlèvera après) sur une combi noire, enchaîne deux titres et présente ses musiciens.

Première impression, la musique prend trop le pas sur sa voix, et là c’est vraiment dommage car elle a une voix et des plus intéressante !
Elle se perd et se laisse voyager par moment dans sa musique et revient sur scène comme happée par la réalité du moment. Il y a là une dimension onirique à expérimenter, c’est un rêve de voix, de sons, de gestes, de postures et de contrastes.
Quatrième titre « Fog », le public où il y a de « vrais fans » connaît bien l’album. Cinquième titre « Ticky Ticky », difficile de faire l’impasse sur ce titre là…
Sixième titre « Don’t lose it », enfin le concert prend forme et rythme, elle semble plus à l’aise sur scène, même si le concert est déjà plutôt rodé après plusieurs mois de tournée.
« Silence », puis un titre plus calme et une nouvelle chanson qui a une belle atmosphère d’ensemble musique + voix.
Pour finir, encore deux titres, le dernier dans une ambiance bleue, « Let it go… »

OWLLE, "France", La Gaîté Lyrique, Paris
Rappel
OWLLE fait une reprise de « Wuthering Heights » de Kate Bush, dans une version personnelle, que je trouve réussie.
Et là il se passe une chose étrange, plutôt que de terminer le concert sur la reprise de Kate Bush, OWLLE propose au public de visionner son dernier clip pour le titre « Creed », alors allons y « From Limoges to L.A…. » ! (Ceux qui étaient là comprendront…)!

Comme je l’ai déjà dis je préfère un concert avec sa part d’émotions et de maladresses, à un concert qui a une précision trop médicale, bien sûr le concert de ce soir était « court », avec un premier album sorti, il est difficile de faire autrement… ! Ce soir OWLLE aurait pu ralentir, pour pouvoir transmettre son énergie et ses émotions à son public, je dirai juste pour conclure, difficile de gérer le trac…

JOSHUA REDMAN & THE BAD PLUS

  • by C.EM
  • septembre 12th, 2014

Jazz à La Villette, Grande Halle Charlie Parker – mardi 9 septembre 2014, 20h

1ère partie : KNEEBODY

The BAD PLUS : trio de jazz – pianiste : Ethan Iverson, contrebassiste : Reid Anderson, batteur : David King.

Comme souvent au Festival de Jazz à La Villette, il y a des artistes à voir et même à ne pas manquer…
Monsieur Joshua Redman en fait partie.

Nous avons eu droit avant le concert à un discours des intermittents du spectacle. Je ne pense pas qu’ils vont rallier le public à leur cause en agissant ainsi ; d’ailleurs, seulement la moitié de la salle, a légèrement applaudi.

Joshua Redman & the Bad Plus, Jazz à La Villette, Paris

Après la première partie, les techniciens installent les instruments, piano, contrebasse et batterie, le décor chic et sobre est posé. Ils entrent sur scène, Joshua Redman est d’une classe absolue en costume gris.

Le concert débute tout en douceur, Joshua Redman joue en finesse et subtilité, puis il reste en retrait et laisse le trio des Bad Plus jouer le morceau. Il y a une forte complicité entre le contrebassiste et le batteur, le pianiste est comme dans sa bulle. Joshua Redman alterne l’action et le retrait. Il semble confiant dans les musiciens qui l’accompagnent ; je me dis : « Ils savent ce qu’ils ont à faire » !
Les trois premiers titres s’enchaînent, « Love is the answer », « 2 pm » et « Big heater », tout l’héritage du jazz est là, magnifié par la maîtrise de Joshua Redman et du trio des Bad Plus.
Présentation des musiciens et Reid Anderson dit : « C’est moi qui ai écrit le titre » ! Ce qu’il dira à plusieurs reprises au cours de la soirée et qui provoquera le rire du public. Je dois admettre que Monsieur Reid Anderson maîtrise bien l’art de la composition.
Sur le 3ème titre, qui pourrait être une musique de film, le pianiste s’arrête de jouer pour laisser la place à Joshua Redman qui joue crescendo jusqu’à la folie.
« People like you », un morceau sensible qui gagne en puissance comme une longue et belle histoire… « Fifth store Jewellery », l’excellent batteur s’est donné son moment de gloire, même Joshua Redman n’arrivait pas à reprendre la main !
Et je me dis : « Comme il doit être difficile de gérer tout ces égos » !
Nouvelle présentation des musiciens, Reid Anderson cite le pianiste, le batteur et dit : « Et le fantastique Joshua Redman ».
«That is the question », dernier titre plutôt exubérant, qui s’apparente davantage à une démonstration de force finale qui n’était pour moi pas nécessaire…

Joshua Redman & the Bad Plus, Jazz à La Villette, Paris

C’était un excellent concert, peut être un peu trop lisse, il manquait une vraie complicité entre Joshua Redman et le trio des Bad Plus, qui aurait permis d’emporter le public. Pour ce concert nous étions assis, alors que  je pense qu’un public debout aurait apporté une autre énergie…
Je crois aussi que Joshua Redman n’était sans doute pas à 100% dans son élément avec cette formation.

A Vous de Voir… Septembre-Octobre 2014

  • by C.EM
  • septembre 4th, 2014

Maceo Parker, 1ère partie Malted Milk
Jazz à la Villette
Jeudi 4 septembre 2014, 20h
Cité de la musique

Joshua Redman & The Bad Plus, 1ère partie Kneebody
Jazz à la Villette
Mardi 9 septembre 2014, 20h
Grande Halle

Massive Attack
Fête de l’Humanité
Vendredi 12 septembre 2014, 21h40
Grande Scène
Parc départemental Georges Valbon, La Courneuve (93)

IAM
Fête de l’Humanité
Samedi 13 septembre 2014, 19h40
Grande Scène
Parc départemental Georges Valbon, La Courneuve (93)

OWLLE (electro)
Samedi 20 septembre 2014, 20h
La Gaité Lyrique

Kangding Ray (electro)
Nuit electro, festival Scopitone, Nantes
Samedi 20 septembre 2014
Stereolux, Nantes

Mashrou’Leila (plutôt rock) + Acid Arab (electro) + Maurice Louca (musique expérimentale, electro)
« Arabies »
Vendredi 10 octobre 2014, 20h
La Gaité Lyrique

Keiichiro SHIBUYA
Concert pour piano et ordinateur
Lundi 20 octobre 2014, 20h
Théâtre du Châtelet

A Vous de Voir…Septembre-Octobre 2014  

  • by C.EM
  • septembre 2nd, 2014

En attendant…

Centre Pompidou : Modernités plurielles de 1905 à 1970
Nouvelle présentation de la collection d’art moderne – 200 œuvres inédites
23 octobre 2013 – 26 janvier 2015
Centre Pompidou

Lee Ufan (plasticien coréen)
17 juin-2 novembre 2014
Château de Versailles

Et après…

Marcel Duchamp – « La peinture même 1910-1923 »
Une centaine de peintures du musée de Philadelphie
24 septembre 2014-5 janvier 2015
Centre Pompidou

Jean-Michel Othoniel
Prévu en Septembre 2014
« Les Belles Danses » trois sculptures fontaines, le bosquet du Théâtre d’Eau
Jardins du château de Versailles, Château de Versailles

Hedi Slimane : Sonic (en référence au groupe Sonic Youth)
Photographies et une installation vidéo
18 septembre 2014-11 janvier 2015
Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent

Eotone : Herman Kolgen & David Letellier
15-21 septembre 2014
Esplanade des Traceurs de coques
Festival Scopitone, Nantes

Kôichi Kurita : Mille Terres Mille Vies
Installation, une « bibliothèque de terres »
Jusqu’au 5 octobre 2014
Abbaye Royale de Maubuisson, Saint-Ouen-l’Aumône

Nuit Blanche
G.R.A., « Grande Randonnée Artistique », rive gauche de Paris
Sous la direction de José-Manuel Gonçalvès, directeur du 104
Le samedi 4 octobre de 19h jusqu’au petit matin
Paris

Fiac (Foire internationale d’art contemporain) – Paris
23-26 octobre 2014
Nef du Grand Palais, Jardin des Tuileries, Jardin des Plantes, Place Vendôme, Berges de Seine

Pierre Soulages
Musée Soulages
Exposition rétrospective, (24) « Outrenoir(s) en Europe »
« J’aime l’autorité du noir, sa gravité, son évidence, sa radicalité » a dit Pierre Soulages.
Jusqu’au 5 octobre 2014
Rodez

Dennis Hopper : The Lost Album
400 photographies (choisies par lui-même pour sa grande exposition en 1970)
Jusqu’au 19 octobre 2014
Burlington Gardens
Royal Academy of Arts, Londres

Anselm Kiefer
Rétrospective, 40 ans de créations
27 septembre-14 décembre 2014
Main Galleries, Burlington House
Royal Academy of Arts, Londres

Virginia Woolf : Art, Life and Vision
Jusqu’au 26 octobre 2014
National Portrait Gallery, Londres