BEN FROST – « AURORA »

  • par C.EM
  • juin 17, 2014

Ben Frost, en concert à Paris, pour la sortie de son nouvel album « AURORA », le 26 mai 2014, sur MUTE.
Première partie : DSCRD

Paris, La Machine du Moulin Rouge – Vendredi 13 juin 2014, 20h

Ben Frost, "Aurora", La Machine du Moulin Rouge, Paris

Ben Frost arrive pieds nus sur scène suivit de son batteur, Greg Fox.
Le concert commence avec des variations de sons et de lumières comme une tempête de sable dans le désert. Je ne distingue ni l’artiste, ni le batteur, la lumière jaune balaie tout, le son est résolument électro.
Et je me retrouve dans une errance où la force terrestre fait attraction et rejet. Ben Frost à la guitare électrique et au laptop, dans toute sa force et sa puissance, est en parfaite synchronisation avec Greg Fox, son batteur.

Ben Frost, "Aurora", La Machine du Moulin Rouge, Paris

Une lumière blanche et froide comme des scies traverse la scène de part en part, Ben Frost est entré en guérilla, ça claque, c’est tribal. Une grande tension est palpable dans ce paysage sonore instable, qui provoque des émotions contradictoires.
Saturation de lumière blanche et explosion sonore, il est en transe, dans un combat, une confrontation. Il y a une urgence, c’est ici et maintenant, il est connecté aux sources de l’énergie vitale terrestre, c’est très réel et très concret.
Cette avalanche de sons, bruits, musique, vous percute, vous bouscule, et ne vous laisse pas indifférent.

Ben Frost, "Aurora", La Machine du Moulin Rouge, Paris

Il répète à l’envie qu’il y a trop de musiques, que les producteurs de musiques devraient sortir un disque, seulement si, ils ont quelque chose d’intéressant à raconter.
Je pense que cette réflexion s’applique à toutes formes d’art aujourd’hui.
Ce soir, Ben Frost a lancé un cri de guerre et mené son concert à un rythme d’enfer. « AURORA », un concert magistral.

Ben Frost, "Aurora", La Machine du Moulin Rouge, Paris

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest