ArchiveMonthly

A Vous de Voir… Mars-Avril 2014

  • by C.EM
  • février 28th, 2014

Bill Viola (Art vidéo)
20 vidéos sur plus de 30 écrans
5 mars-21 juillet 2014
Grand Palais, galeries nationales, Paris

Vincent Van Gogh / Antonin Artaud. Le suicidé de la société.
11 mars-6 juillet 2014
Musée d’Orsay, Paris

Hiroshi Sugimoto
« Aujourd’hui le Monde est mort » (Lost Human Genetic Archive)
25 avril-7 septembre 2014
Palais de Tokyo, Paris

Mathieu Pernot et Philippe Artières
« L’Asile des Photographies »
13 février-11mai 2014
La Maison Rouge, Paris

Odilon Redon
2 février-18 mai 2014
Fondation Beyeler, Bâle

Art Paris Art Fair
China Guest of Honour
140 galeries internationales
28-30 mars 2014
Nef du Grand Palais, Paris

The Armory Show
6-9 mars 2014
New-York, Chelsea’s Pier 92-94
The largest art fair 260 exposants

Ai Weiwei – Evidence
3 avril – 7 juillet 2014
Martin-Gropius-Bau, Berlin

MOGWAI

  • by C.EM
  • février 7th, 2014

« RAVE TAPES »
Olympia, Paris, Monday February 3rd 2014

MOGWAI, concert à l'Olympia, Paris

Glasgow – Scotland – Five members of a group = MOGWAI (The group was formed in 1995 by the Leader Stuart Braithwaite)
Their new album « Rave Tapes » is their eighth studio album.
Lately they have signed the soundtracks of the Canal+ TV series « Les Revenants».

It is on stage, as always, that I prefer MOGWAI, these guys, they will take you straight into a strange Road Trip, some tortuous paths, aerial and staggered like the ones in Scotland.
MOGWAI, it is an emotional connection, something half-organic and half-futuristic.

I understand, that MOGWAI’s sound, may be confusing, no words or very little, Stuart said « Merci beaucoup, Thank you very much » at the end of each piece, that’s all… There is no abundance of special effects just a clear result to give you chills.

MOGWAI has reached a real maturity and a true musical mastery; personally I love the electro direction taken on some tracks (« remurdered », « repelish » et « The Lord is out of Control »), which tend to a new amplitude, a new freedom?

The gig last night was « Majestic »!

Members of the group
Stuart Braithwaite (guitar)
Dominic Aitchison (bass)
Martin Bulloch (drums)
John Cummings (guitar)
Barry Burns (keyboards, flute, guitar) (He joins the group from « Come On Die Young »)

MOGWAI

  • by C.EM
  • février 4th, 2014

« RAVE TAPES »
Olympia, Paris, le lundi 3 février 2014

IMG_0523

Glasgow – L’Ecosse – Cinq membres d’un collectif = MOGWAI (Le collectif est formé en 1995, par le Leader Stuart Braithwaite).
Leur nouvel album « Rave Tapes » est leur 8ème Album studio. Dernièrement, ils ont signé la B.O. de la série de Canal+ « Les Revenants ».

Comme toujours, c’est sur scène que je préfère MOGWAI; ces garçons là vous emmènent tout de suite dans un Road Trip étrange, des chemins aussi tortueux, aériens et décalés que ceux de l’Ecosse.
MOGWAI c’est un lien émotionnel, quelque chose de mi- organique et de mi- futuriste.
Je comprends que le son MOGWAI puisse dérouter, pas de paroles ou si peu ; Stuart qui dit « Merci beaucoup, Thank you very much » à la fin de chaque morceau, c’est tout… Il n’y a pas de débauche d’effets spéciaux juste un résultat épuré à vous donnez des frissons.
MOGWAI a atteint une certaine maturité et une vrai maîtrise musicale, personnellement j’adore l’orientation électro prise sur certains morceaux (« remurdered », « repelish » et « The Lord is out of Control »), qui tendent vers une nouvelle amplitude, une nouvelle liberté ?

Le concert d’hier soir était « Majestic » !

IMG_0530

Membres du collectif
Stuart Braithwaite (guitare)
Dominic Aitchison (basse)
Martin Bulloch (batterie)
John Cummings (guitare)
Barry Burns (claviers, flûte, guitare) (il rejoint le groupe à partir de « Come On Die Young »)

KANGDING RAY

  • by C.EM
  • février 1st, 2014

« SOLENS ARC »
Centre des Arts, Enghien-les-Bains

Kangding Ray "Solens Arc"

Am Freitag den 24. Januar nehme ich Richtung auf Enghien-les-Bains, um die Performance von Kangding Ray zu sehen, anläßlich seines neuen Album’s « Solens Arcs ».

David Letellier a.k.a. Kangding Ray sitzt im Zentrum der Szene wie ein buddhistischer Mönch, vor ihm die Technik-Konsole wie eine virtuelle Grenze. Die Performance insgesamt wird sehr dunkel sein, manchmal störerisch, oft schwarz-weiß, sehr grafisch und gesättigt wie ein Bildschirm ohne Programm.
Ich erwarte übrigens, jeden Augenblick etwas auftauchen zu sehen, ein störendes Element, aber es wird nicht sein …
Alles ist in Bewegung, Beschleunigungen, Zusammenstöße, Explosionen. Die Bilder sind sehr stark, organisch, mineralisch, zwischen stellarisch und vulkanisch. Alles zerschmettert, zwischen Nebelflecken und schwarzen Löchern. Es gibt etwas wie eine Zielscheibe, die schwer zu erreichen ist, und dann einen Horizont ; ich beginne zu hoffen, aber nein, eine Eiszeit, wo alles unscharf wird, sehr unscharf…

Die Musik und das Bild sind wie eine mathematische Kurve in der sich der Ernst ausdrückt; Die Töne wie « HOM » aus tibetischen Mantras, post Industriell, cyber punk.

Kangding Ray schafft es zwischen Musik und Video eine unglaublich filmische Komposition zu machen, eine Welt zwischen « BLADE RUNNER »,  » TRON legacy  » und  NASA. Eine Komposition, die ich sehr neugierig wäre in einem anderen Kontext zu sehen, so stark wie das Potential war, aber gezwängt durch die Topographie des Raumes.

Neues Album: « Solens Arc », ab dem 24. Februar 2014 im Label raster-noton
www.kangdingray.com
www.raster-noton.net